Les Accessoires Conforts

Les sèche-cheveux

Il y a 3 types de sèche-cheveux disponibles pour les Collectivités : les pistolets (JVD CLIPPER® 2), les flexibles (JVD CARAÏBE® ou HAWAII®) ou les muraux sur rail (STARMIX AIRSTAR® TTH1800). Le choix dépend bien souvent de l’endroit souhaité pour l’installation. Il est important de s’entourer de personnes compétentes pour faire le bon choix en fonction des normes électriques en vigueur.

D’une manière générale, les pistolets sont faciles à utiliser, peu onéreux mais moins efficace et surtout l’utilisateur manipule l’électricité dans le corps de l’appareil. Les flexibles, bien que plus cher à la mise en place, sont les bons compromis, ils sont sécurisés (pas de manipulation d’électricité) et facile à manier pour l’utilisateur.

La version murale de ces produits apportent une universalité (PMR, adultes ou enfants) grâce au réglage de la hauteur par glissière ce qui en fait une solution adéquate pour les espaces aquatiques.

Les sèche-mains

Les sèche-mains traditionnels font partie maintenant des anciennes générations. Ils sont sur des technologies de moteur universel ou à induction. Leur principe de séchage se fait par la présence d’une résistance chauffante qui va évaporer l’eau. Le fonctionnement ne demande pas de bac récupérateur d’eau. Ce type de sèche-mains est peu bruyant mais reste très énergivore (puissance et temps de séchage importants) et peu efficace pour l’usager.

Les sèche-mains à air pulsé se sont beaucoup développés en Europe ces dernières années. Aujourd’hui les 3 grands arguments qui vous permettent de sélectionner ce type de sèche-mains sont l’efficacité de séchage des mains (15s à 1200W contre 30s à 2600W pour le modèle traditionnel), le coût économique (0.05€ les 100 séchages contre 0.45€ pour les sèche-mains traditionnels et ±2.00€ pour une solution feuille à feuille) et l’aspect hygiénique…

Ces produits sont construits autour de la technologie des moteurs d’aspiration. Le pouvoir de compression de ces moteurs permet, à travers une mince sortie d’air, d’atteindre une grande vitesse ; l’air vient alors lécher la surface de la peau et chasser l’eau dans la direction du flux. Il existe 3 types d’architecture avec ce type de technologie : le chargement par le dessus (JVD STELL’AIR® ou DYSON AIRBLADE® dB), la version frontale (JVD EXP’AIR®) et enfin la version directe sans réceptacle (JVD COPT’AIR® ou DYSON AIRBLADE® V).

Les distributeurs de savon

De plus en plus d’établissements collectifs proposent des solutions de lavage comme le savon, le gel douche, la mousse lavante ou encore la solution hydro-alcoolique. À l’aide de distributeurs manuels ou automatiques, chaque solution correspond à un espace sanitaire (lave-mains, douche, WC ou nurserie) en apportant un confort supplémentaire et évite certains désagréments (lingettes dans vos canalisations par exemple).

Les désodorisants

Pour des sanitaires accueillants, rien de tel que d’ajouter un système d’assainissement de l’air. Il existe deux technologies bien différentes.

Le système désodorisant (TORK ELEVATION®) masquera les odeurs par le biais de parfums tout en restant un système peu coûteux. L’autre système, le purificateur d’air (BIOZONE®) traitera les odeurs plus en profondeur mais reste une installation plus sophistiquée et plus onéreuse.

Plus que des sanitaires !